𝐋𝐞𝐬 đœđšđźđ„đąđŹđŹđžđŹ 𝐝𝐞 𝐩𝐚 𝐯𝐱𝐞 𝐝'đžđ§đ­đ«đžđ©đ«đžđ§đžđźđŹđž


J'ai envie aujourd'hui de vous faire part de ma réflexion de maniÚre trÚs authentique sur un sujet trÚs présent.


J'entends, je lis, je vois beaucoup d'avis, de positions, de propositions quant Ă  la QualitĂ© de Vie/Bien ĂȘtre au Travail. Et j'en suis trĂšs heureuse. Moi mĂȘme passĂ©e par un Burn Out, si des actions avaient Ă©tĂ© mises en place peut ĂȘtre que j'aurai pu l'Ă©viter. Mais ma rĂ©flexion n'est pas lĂ .


Depuis 20 ans j'explore, j'expérimente la vie professionnelle comme je suis et comme ce monde de l'entreprise existe : avec ses hauts, ses bas, ses différents statuts (salariée, porteuse de projets, entrepreneuse, membre active d'associations, de réseaux). Avec ses expériences, je constate que quelque soit notre « statut », au sein de ces collectifs économiques, nous restons avant tout des hommes et des femmes avec nos corps, notre mental, nos doutes, nos convictions, nos peurs, nos émotions. Et que notre vie professionnelle est intrinsÚquement faite de tout cela.


Je m'interroge car aujourd'hui j'ai de nouveau fait le pas vers la création d'entreprise et m'aperçois que les choses évoluent mais que trop peu.


La Qualité de Vie au travail pour les salariés est belle est bien en marche et tant mieux... Toutefois qu'en est-il de la Qualité de la Vie des Entrepreneuses, rs, des porteurs de projets, des créateurs d'associations,... ?


Ce que j'observe dans mon quotidien de chef d'entreprise c'est que nous sommes nombreux Ă  avoir comme prioritĂ© le dĂ©veloppement de notre activitĂ© (trouver des nouveaux projets, des nouveaux clients, des nouveaux budgets,..) et cela est plus que normal mais qu'en est-il de notre Bien ĂȘtre et QualitĂ© de notre vie ?


Je suis tous les jours face Ă  des chefs d'entreprises petites ou grandes qui vivent leurs convictions, leurs doutes, leurs peurs, leurs victoires, leurs objectifs parfois seuls et parfois sans se donner l'autorisation de s'accorder du temps pour ne serait-ce se ressourcer, faire le point sur : « oui ok j'en suis lĂ  en terme d'activitĂ© mais oĂč en suis je sur mon bien ĂȘtre et ma qualitĂ© de ma vie ? »


Car oui la création d'entreprise c'est porter un projet, le développer, le faire grandir mais parfois au détriment de sa propre personne.


Ne serait il pas intéressant pour nous entrepreneuses, rs, porteurs de projets, fondateurs d'association de prendre du temps pour soi? Cela ne permettrait-il pas de repartir avec un élan d'énergie plus porteur et nous permettant un meilleur développement de nos activités ?


Telle est ma réflexion du jour...

Et vous, qu'en est-il pour vous ?

11 vues0 commentaire